Titulaire d'une Maîtrise en musicologie, d'un premier prix de saxophone et d'harmonie au Conservatoire Royal de Bruxelles, on lui propose un poste de saxophone soliste à l'orchestre symphonique de Berlin. Elle plaque tout à l'écoute de "Sttellla" pour se consacrer à la création d'un répertoire de chansons très personnelles et invente le spectacle  belgo-breton.

 

Un rythme effreiné, une ambiance du tonnerre grâce à un clavier à la pointe de la hi-fi, les jeux de mots déchaînent la langue franco-belge et  le public fait partie intégrante d'un spectacle délirant. Stella Pire vous fait voyager dans le Far-west, chez le gynéco ou dans un bar-PMU de Plonéour-Lanvern en 1983.

 

Stella Pire a beaucoup d'atômes crochus avec Stttella et avec les belges en général.

En créant ce solo, elle a placé la barre très haut.

Même si elle n'a pas inventé le fil à couper le beurre, elle a le vent en poupe car elle n'est pas née de la dernière pluie. D'ailleurs, elle a plusieurs cordes à son arc, elle a toujours son mot à dire et surtout, elle ne mâche pas ses mots.

Malgré sa coiffe bigoudenne, son spectacle n'est pas du tout tiré par les cheveux.

 

 

  • w-facebook
  • Facebook Classic
  • Twitter Clean
  • w-flickr
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now